Get Adobe Flash player

Calendrier

se_module_calendrier_92 - style=default - background=
<<   201907<20206 July >20208   >>202107
Su Mo Tu We Th Fr Sa
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
92202007

Newsletter

Illumine nos cœurs…
 
Donne-nous d’espérer !
 
« Qu’il ouvre vos yeux à sa lumière, afin que vous compreniez à quelle espérance il vous a appelés, quelle est la richesse et la splendeur des biens destinés à ceux qui lui appartiennent ». Ephésiens 1.18 version de la Bible en Français Courant
 
En cette nouvelle année 2015, nous vous adressons tous nos vœux de persévérance dans la foi, de santé pour accomplir les plans préparés d’avance par notre Seigneur et de bonheur dans l’espérance de son prochain retour.
Puissions-nous être constamment remplis de courage et de discernement pour « prendre soin de ces plus-petits » que le Seigneur nous a confiés, et les guider avec sagesse sur la route qui les conduit à grandir en disciples de Jésus-Christ !
L’adulte, assurément, se forme dans la toute première enfance, en ces quatre ou cinq premières années pendant lesquelles il établit son rapport définitif aux autres, à travers le rapport qu’il a avec ses parents. 
La plupart des gens s’imaginent que l’enfant ne nous aimera que tant que nous accèderons à tous ses désirs et que nous serons toujours de bonne humeur avec lui.
 C’est faux !
Nous avons peur de perturber la relation d’amour avec lui et nous ne supportons pas son chagrin ou sa rage contre nous et nous avons autant peur de son ogre intérieur que du nôtre !...
C’est-à-dire que nous craignons autant sa violence que la nôtre.
Attention, ne croyons pas pour autant que sévir c’est aimer. Mais dans notre faiblesse et notre incapacité à lui dire « non », l’enfant voit la confirmation de ses droits à demander et à exiger la réalisation de ses propres désirs par les adultes. 
Papa, maman, si nous sommes menés par le bout du nez par notre petit bout, c’est qu’à un moment de la relation parents-enfant nous nous sommes trompés…
C’est vrai !
La bonne nouvelle est que cela est remédiable ! Mais il y a urgence !
En effet, pourquoi ne serions-nous tous qu’une tripotée de parents épuisés, débordés, découragés, affolés de ne plus arriver à remplir les demandes incessantes de nos chers trésors ? Au fil des articles, nous verrons comment, peu à peu et sans le savoir, nous installons notre enfant à la place de l’enfant-roi, et surtout comment l’en « désinstaller » tout en lui prodiguant notre amour inconditionnel, à l’image de celui de notre bien aimé Père céleste.
Les réflexions qui vous sont proposées sont abreuvées par la sainte bible, source éducative par excellence, et l’analyse de l’ouvrage de la psychanalyste Christiane Olivier, Enfants-rois, plus jamais ça !,  Albin Michel, 2002.
A très bientôt !
 
Sabrina DELBOIS